Le fluorure

Le fluorure, présent naturellement dans notre environnement

Le fluorure est un composé minéral contenant du fluor. Il est présent à l’état naturel dans le sol et l’eau (lacs, rivières et océans) et dans certains aliments que nous consommons.

Comment le fluorure protège-t-il les dents?

Le fluorure a la capacité de s’intégrer dans la structure cristalline de l’émail des dents, ce qui a comme effet de rendre la dent plus résistante aux acides excrétés par les bactéries qui dissolvent l’émail et qui causent les caries.

Le fluorure agit aussi comme catalyseur en augmentant la déposition de calcium et de phosphate sur les dents, ce qui aide à renouveler et reminéraliser constamment l’émail et à combattre la carie.

L’application directe de fluorure sur les dents (ex.: dentifrice) et l’apport constant de fluorure dans la bouche par une eau fluorée, contribuent de façon significative à la prévention de la carie dentaire. Dans une moindre mesure, l’ingestion d’eau fluorée pendant le développement des dents, durant l’enfance, contribue également à rendre les dents plus résistantes à la carie.

Historique de la fluoration de l’eau

Les recherches concernant les effets du fluorure sur la dentition datent du début du 20e siècle. Le dentiste Frederick McKay et son collaborateur G.V. Black, découvrirent que les enfants nés à Colorado Springs présentaient des taches ou marbrures sur leurs dents et que ces dents présentaient une plus grande résistance à la carie. Ce phénomène fut un peu plus tard relié à un niveau anormalement élevé de fluorure naturellement présent dans l’eau de cette région. Lorsque consommée avant l’éruption des dents permanentes, une concentration élevée de fluorure cause ce qu’on appelle la fluorose dentaire.

Le Dr H.T. Dean détermina que les concentrations de fluorure dans l’eau devaient se situer en deçà de 1 mg/l pour ne pas causer la fluorose. Il étudia aussi les effets bénéfiques du fluorure sur les dents et grâce à ses travaux et à ceux d’autres chercheurs, la fluoration des eaux municipales fut introduite dans 4 communautés des États-Unis et du Canada en 1945. Les résultats furent probants : on observa une baisse spectaculaire de la carie dentaire dans les collectivités où l’eau était fluorée.

La fluoration de l’eau au Québec et au Canada

La fluoration de l’eau potable est maintenant très répandue en Amérique du Nord. Aux États-Unis et au Canada, elle bénéficie respectivement à 75% et 45% de la population. Alors que plus de 70% des Ontariens, des Albertains et des Manitobains consomment une eau fluorée, seulement 3% des Québécois y ont accès.

La décision d’ajuster la teneur en fluorure dans l’eau potable relève de chaque municipalité et s’effectue normalement après consultation auprès des citoyens. Le Comité fédéral-provincial-territorial sur les eaux potables, quant à lui, formule les recommandations quant au taux optimal de fluorure dans les eaux potables afin de prévenir la carie.

Le fluorure est-il sécuritaire?

Depuis plus de 60 ans, de nombreuses recherches ont démontré l’efficacité et la sécurité des fluorures pour la prévention de la carie dentaire. Jusqu’à maintenant, aucun lien crédible de causalité n’a été établi entre l’eau fluorée et la santé en général.

Bien qu’on sache qu’à haute concentration les fluorures peuvent être nocifs pour la santé, l’eau potable dont on ajuste le taux de fluorure à 0,7 mg/litre est sécuritaire et bénéfique; cette concentration tient compte de l’apport en fluorure provenant d’autres sources (ex.: dentifrices fluorés, rince-bouche, aliments, etc.).

La fluoration de l’eau est approuvée et recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Association dentaire canadienne, Santé Canada, l’Institut national de santé publique du Québec, la Direction de la santé publique du Québec, l’American Dental Association et près de 100 autres organisations nationales et internationales.

La fluorose : un excès de fluorure

La fluorose dentaire peut se produire chez les individus qui ont ingéré des doses importantes de fluorure durant l’enfance, pendant la période de formation de leurs dents. Dans sa forme la plus légère, la fluorose cause des petites taches blanches sur les dents. Le risque de fluorose est peu élevé au Canada et ne se présente que très rarement dans sa forme sévère.

En ce qui concerne la fluorose osseuse (affaiblissement de la structure osseuse du squelette) elle se développe seulement dans des cas où la personne a été exposée à des concentrations très élevées de fluorure, c’est-à-dire 4 mg/L et plus sur la durée d’une vie entière. Cela représente presque 6 fois la concentration de fluorure retrouvée dans les eaux potables fluorées.

Est-ce que la fluoration de l’eau municipale en vaut le coût?

Certains s’interrogent sur la pertinence de la fluoration de l’eau puisqu’elle entraîne un coût monétaire. Mentionnons que le coût pour la fluoration de l’eau consommée par une personne au cours d’une vie complète est inférieur au coût d’une seule obturation (plombage). Pour la plupart des villes, chaque 1 $ investi dans la fluoration de l’eau sauve 38 $ en frais de traitements dentaires.

Comme cette mesure bénéficie aux gens de tous âges et de toutes classes économiques, on considère que c’est une bonne façon d’améliorer la santé dentaire des collectivités.

Dentifrices et rince-bouches fluorés : à partir de quel âge?

Les dentifrices et rince-bouches fluorés sont recommandés par l’Association dentaire canadienne comme moyen de prévenir la carie dentaire.

Chez les enfants, les dentifrices fluorés peuvent être utilisés à partir de l’âge de 3 ans et ce, en faible quantité (portion de la taille d’un pois vert). Entre 3 et 6 ans, le brossage des dents doit être surveillé par un adulte car les jeunes enfants ont tendance à avaler le dentifrice en se brossant les dents. L’adulte peut donc vérifier que l’enfant brosse bien toutes les dents, qu’il crache le dentifrice et qu’il rince bien sa bouche par la suite.

Entre 0 et 3 ans, les dents doivent être brossées par un adulte à l’aide d’une brosse à dent et de l’eau. Le dentifrice ne sera utilisé que si l’enfant est considéré comme étant à risque de développer des caries tel que déterminé par un professionnel.

L’utilisation de rince-bouche fluoré est déconseillée avant l’âge de 6 ans.

Application de fluorure par des professionnels

Chez les personnes à risque, les professionnels de la santé dentaire peuvent procéder à une application de fluorure directement sur les dents sous forme de gel, mousse ou vernis. Cette procédure peut être répétée de 2 à 4 fois par années.

Suppléments fluorés

Dans certains cas, des professionnels de la santé peuvent prescrire des suppléments fluorés (comprimés, pastilles ou gouttes) pour les patients présentant un haut risque de carie dentaire. Parmi ces personnes on retrouve celles qui ne se brossent pas les dents (ou qui ne se les font pas brosser) deux fois par jour avec un dentifrice fluoré et/ou qui ont une forte prédisposition à la carie (présence élevée de carie dans leur famille, leur collectivité ou leur zone géographique).

Il est généralement contre-indiqué de prendre ces suppléments avant l’éruption de la première dent permanente afin de minimiser les risques de fluorose dentaire.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).